Cocottes en papier

Cette chanson de Carlos fait toujours sourire!

This song interpreted by Carlos will always make you smile!

Elle est très facile à comprendre: it is very easy to understand.

Un employé de bureau s’ennuie et en fabriquand une cocotte en papier, il s’envole dans un pays exotique. An office worker gets bored and by making a paper hen , he flies to an exotic country.

Quand on se retrouve dans son bureau
Qu’il faut que l’on bosse comme un idiot
Mon cher Duperron
Y’a qu’une solution
Mon cher Duplantin
Ecoutez-moi bien
Prenez une feuille 21 27
Pliez comme moi, suivez ma recette
Déjà tout petit
J’étais le génie
Le prodige des cocottes en papier

REFRAIN :
Cocotte en papier
Tu fais voyager
Nos cœurs qui s’ennuient
Nos cœurs déchirés
Je suis ton G.M
Tu es ma G.O
C’est presqu’aussi bien  que chez Trigano.
Cocotte en papier, tu fais voyager
Nos coeurs qui s’ennuient, nos cœurs déchirés
Je suis ton G.M, tu es ma G.O,
C’est presque aussi bien que chez Trigano.

On plaque le sol et c’est magnifique,
Voila qu’on survole le Sud Pacifique,
Mon cher Dupéron, voici les lagons,
Mon cher Duplantin, voici les requins.
Vahi-vahinée, Tahi-Tahiti.
On fait des pieds d’nez? nos p’tits soucis.
Y’a plus de patrons,
Y’a plus de poltrons,
On quitte sa peau,
On est les plus beaux.

Refrain

Les grands de ce monde n’ont pas mon pouvoir.
En quelques secondes, vous allez voir.
Mon cher Dupéron, on est sur Pluton,
Mon cher Duplantin, on est des Martiens.
Sur la voie lactée, on fait du vélo,
Sur les mers lunaires, du pédalo.
On est cosmonaute,
On est magicien,
On est quelqu’un d’autre et on est quelqu’un

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s