En souvenir de nos mères

Ma maman, mon frère, moi et notre grand-mère!

En souvenir de nos mères…
Je crois que les jeunes d’aujourd’hui ignorent ce qu’est un tablier ( pinafore)
Les mères et grand-mères portaient un tablier par-dessus leurs vêtements pour les protéger car elles avaient peu de robes de rechange.

En fait, il était beaucoup plus facile de laver un tablier en coton qu’une robe, une blouse ou une jupe, faites d’autres tissus.

L’usage principal du tablier de grand-mère était donc de protéger la robe, mais aussi :

– Il servait (it was used as) de gant pour retirer un plat brûlant du four”.

– Il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses sales.

– Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs, les poussins à réanimer, et parfois les oeufs à moitié éclos, que maman déposait dans un fourneau tiède afin de faciliter leur éclosion.

– Quand il y avait de la visite, le tablier servait d’abri (was used as a shelter) aux enfants timides. d’où l’expression : «Se cacher dans les jupons de sa mère».

– Par temps frais, maman le relevait pour s’y emmitoufler les bras et les épaules, par temps chaud, alors qu’elle cuisinait devant le poêle à bois, elle y épongeait la sueur de son front.

– Ce bon vieux tablier faisait aussi office de soufflet, alors qu’elle l’agitait au dessus du feu de bois pour le ranimer…

– Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes ; après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux.

– En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l’arbre.

– Quand des visiteurs arrivaient à l’improviste, c’était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.

– A l’heure du repas, grand-mère allait sur le perron agiter son tablier, c’était signe que le dîner était prêt,et les hommes aux champs savaient qu’ils devaient passer à table.

– Grand-mère l’utilisait aussi pour sortir la tarte aux pommes du four et la poser sur le rebord de la fenêtre, afin qu’elle refroidisse ; de nos jours sa petite fille l’y pose aussi, mais pour la décongeler… Autres temps, autres moeurs!

Il faudra de bien longues années, avant que quelqu’un invente un vêtement, qui puisse rivaliser avec ce bon vieux tablier utile à tant de choses.

Danger ?
On deviendrait bien fou aujourd’hui rien que de songer à la quantité de microbes qui pouvaient s’accumuler sur le tablier en une seule journée !!

En réalité, la seule chose que les enfants de l’époque aient attrapée au contact du tablier de maman ou de grand-maman, c’est de l’amour !!


par Sylvie Roujon sur facebook et un grand merci à elle.

Le zoo de Chester

Je vous conseille de regarder ce documentaire sur les animaux du zoo de Chester, c’est en anglais mais pas trop difficile!

Dans le dernier épisode que j’ai regardé, on y parlait des zébres. Il y en avait un, un male qui ne s’entendait pas avec les autres, en fait, une femelle dominante le harcelait. La direction du zoo a fini par décider de l’envoyer dans un autre zoo. Ils l’ont remplacé par une autre femelle. La femelle dominante, Florence a essayé de dominer la nouvelle mais cette dernière ne s’est pas laissée faire! Et une histoire d’amour semble se tisser entre le fils de Florence et la nouvelle zébre!

Ah la la ces zébres! Trop mimi!

Une libellule bleue

  1. C’était le mois de Juillet
  2. L’air était lourd de senteurs
  3. La pluie s’était arrêtée.
  4. Assise au bord de la Charente
  5. Je cherchais une libellule
  6. De n’importe quelle couleur
  7. Quand tout d’un coup
  8. Je la vis,  Bleue, majestueuse, élégante
  9. Elle se posa doucement sur la feuille bleutée
  10. d’un vieux nénuphar et elle me sourit.
  11. Je la pris en photo et la remerciai.
  12. Au revoir belle libellule!

Son amour …

Son amour ne disparait pas sur un coup de tête

Il est toujours là

Il réchauffe mon coeur et le délivre de ses meurtrissures d’antan

Grâce à toi Jésus mon roi.

Son amour est palpable

Il me regaillardit et éloigne les ténébres

Matin et soir ô Seigneur, tu es là,

et ton bouclier me protège

Tu me gardes sur ton chemin.

Tu es mon trésor!

Je suis ta perle précieuse.

All rights reserved (c) 2019 Dominique Abram

 

Croisières sur la Garonne

On refait une croisière extraordinaire sur la Garonne à partir des Quinconces!

Aujourd’hui il fait assez froid mais le soleil vient de percer!

Le bateau vient de s’arrêter pour laisser les touristes descendre à la cité du vin mais nous descendons à Stalingrad! Et nous allons boire un pot au café The Central Pub.

Donc, je te remercie Seigneur Jésus-Christ pour ton amour infini, tes bénédictions quotidiennes, mon mari très ingénieux, ces vacances incroyables, notre nouvelle vie chez ces français/es trop aimables!

Ps Steven nous a fait rire en remarquant que leur chandelier avait besoin d’un nettoyage, et il a pensé à Del Boy – Fools and Horses!

Les antiquaires

Je regarde un programme anglais qui s’appelle : Salvage Hunters. I’m watching a tv programme called Salvage Hunters.

ça se passe au pays de Galles. It’s set in Wales.

Drew Pritchard, l’antiquaire vient d’acheter des cannes à pêche qui appartenaient au prince de Galles, Edward le 7. Drew, the antic dealer has just bought some royal fishing rods that used to belong to Edward the 7th.

The king fishing rods: les cannes à pêche du roi!

It’s a gamble: c’est risqué

Sur son site, cette tapisserie françasie qui représente une chasse à courre vient d’être vendue!

Image result for drew pritchard peinture

La moisson, the harvest

Image result for La moisson poeme

Ce tableau est de Camille Pissarro, (this painting is from Camille Pissarro)

Son titre est La moisson, (Its title is the Harvest)

Il a été peint 1882 (It was painted in 1882)

Le Laboureur et ses Enfants

Poème écrit par Jean de La Fontaine

Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.
Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.
Le père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor.

Jean de La Fontaine

Mon environnement en danger!

L’« Atlas de la France toxique » dresse l’inventaire des sites les plus pollués.

A chaque fois que je vais en ville, je sais que je respire des gaz toxiques émis par les pots d’échappement des voitures et des bus.

J’habite à la campagne mais là aussi lorsque nous nous promenons dans les petits sentiers à travers champs, il arrive qu’on soit submergé par des odeurs chimiques intolérables et là on sait que le fermier vient d’épandre des pesticides sur ses champs.
Ventes annuelles par département de substances actives cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques.

Il faut remarquer

1- un usage abusif des pesticides

2- une pollution importante de l’air

3- les les déchets de marées noires

L’Atlas de la France toxique, publié le 4 mai par l’association Robin des bois aux Editions Arthaud, dresse un inventaire des pollutions et des risques qui menacent l’environnement et la santé sur notre territoire.

L’association se défend de seulement dénoncer les pollueurs et veut avant tout faire réagir : « C’est un atlas violent mais réaliste, pédagogique, explique Jacky Bonnemains, son président. Il s’agit d’informer et d’inciter le public, les riverains, les victimes à s’organiser pour interpeller les responsables. »

Cette compilation, réalisée à partir des enquêtes de l’association et des données institutionnelles et publiques, ressemble néanmoins quelque peu à un pot-pourri dont l’odeur donne le tournis : le résultat en devient presque indigeste. Toutefois, ce livre a le mérite de rappeler que toute activité humaine génère des risques et des pollutions, dont on prend trop souvent tardivement la pleine mesure.
En savoir plus allez ici