On en parle! They speak about it!

Les élections présidentielles, le deuxième tour!

http://unefrancaise.blogspot.fr/2017/04/les-elections-presidentielles-en-france.html

 

 

Advertisements

Roland Garros 2015: ça bouge!

L’espoir : Il faudra compter sur Tsonga demain. Le Manceau affronte le Japonais Kei Nishikori. Après avoir cru que Jo-Wilfried Tsonga allait éliminer Tomas Berdych en trois sets secs, on a craint que le Français ne perde en cinq sets. Mais malgré «un petit moment d’absence», comme il l’a lui-même reconnu, à la fin de la troisième manche, le 15e joueur mondial a pris le meilleur sur le n°4 et s’est offert le droit d’affronter Kei Nishikori pour une place dans le dernier carré.

Après un début de rencontre virevoltant, où Berdych a rapidement montré des signes d’agacement à cause du vent et de la pluie, demandé à ce que le match soit interrompu, et un premier set remporté en 46 minutes, Tsonga n’a pas faibli, bien au contraire. Rapide dans ses déplacements, précis dans son placement, servant le feu (13 aces, 65% de premières balles), le Français a totalement éteint le Tchèque pendant plus de deux sets. Jusqu’à ce dixième jeu de la troisième manche, où il a servi pour le match. C’est à ce moment-là que Berdych a décidé d’enfin se réveiller. Il a pris le service de son rival pour la première fois du match, et s’est montré très solide dans le tie-break suivant pour revenir à deux manches à une.

Le match aurait alors pu tourner à son avantage, mais Tsonga a su appuyer sur le bouton reset, oublier cette fin de troisième manche où il a été rattrapé par ses émotions, pour repartir de l’avant. Mené 3-1 après un nouveau break de Berdych, le Français a aligné cinq jeux de suite, sauvant notamment une balle de double break. Et c’est sur un jeu de service exceptionnel, où il n’a pas laissé la possibilité à son adversaire de réagir, qu’il a conclu la rencontre.

Source: http://www.lequipe.fr

Tsonga

19h25 : Et voila c’est terminé pour aujourd’hui. Une journée noire pour les Français. Gasquet vient de perdre face à Djokovic. Monfils et Chardy,  out. 

J’ai mis la photo de Richard Gasquet qui a fermé les portes d’un troisième huitième de finale de suite à Porte d’Auteuil à Kevin Anderson. Le Français (21e joueur mondial) a dominé le Sud-africain (17e à l’ATP), 3 sets à 1, ce samedi sur le Court Philippe Chatrier, 4/6, 7/6, 7/5, 6/4.

Vainqueur de leur dernière confrontation sur le circuit (Open d’Australie), Kevin Anderson enlève la première manche (6/4). Mais Richard Gasquet va par la suite faire bouger la première raquette du tennis masculin africain avec des revers long de ligne. Il s’adjuge ainsi le second set au jeu décisif (7-4) avant d’enlever le set suivant grâce à un break pour mener 6-5, service à suivre. Anderson perd de nouveau son service au 5e jeu de la quatrième manche et ne reviendra plus à hauteur de son adversaire qui s’impose 4/6, 7/64, 7/5, 6/4 au bout de 3h 34 minutes.

Richard Gasquet