Le discours de la reine, Noël 2015

(…)  Se réunir auprès du sapin de Noël nous permet de penser à l’année qui s’est écoulée. Nous pensons à ceux qui sont loin de nous ou ne sont plus avec nous. Beaucoup de gens disent que le premier Noël qu’on passe après la mort d’une personne chère est vraiment difficile. C’est aussi le moment de se rappeler toutes les choses pour lesquelles nous avons de la gratitude. Il est vrai que le monde a été confronté à des moments de noirceur cette année mais l’Évangile selon Jean contient un verset plein d’espérance qu’on lit souvent lorsqu’on se réunit pour chanter des hymnes de Noël: La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas étouffée», (Evangile de Saint Jean, ch1 v 5-7) déclare la souveraine.

A Noel, on raconte l’histoire d’une famille très spéciale, pour Joseph et Marie, les circonstances de la naissance de Jésus dans une étable n’étaient pas idéales. Le pire devait arriver et cette famille fut forcée de fuir leur pays. Ce n’est pas surprenant qu’une telle histoire captive toujours notre imagination et continue à nous inspirer, nous les Chrétiens du monde entier. Malgré qu’il soit forcé à s’exiler et persécuté pendant sa courte vie le message de Jésus qui ne change pas n’est pas de revanche ou de violence mais simplement de s’aimer les uns les autres. Bien que ce message soit difficile à suivre, nous ne devons pas perdre espoir. Au contraire, nous devons nous y atteler avec ardeur, remercier les personnes qui nous apportent joie et bonheur dans notre propre vie.

Evangile selon Saint Jean ch 8 v12

Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

Le traditionnel message de Noël sera diffusé à 16 heures. 

Advertisements

Rugby : les Anglais éliminés de leur Coupe du monde par l’Australie 33 à 13

Terrible samedi 3 novembre 2015 pour les Anglais. Ce match contre les Wallabies restera en mémoire des millions d’Anglais qui espéraient dans le XV de la Rose. Malgré une deuxième mi-temps combattive et guerrière, ils n’ont pas réussi à battre l’Australie et s’inclinent sur un score de 33 à 13. L’attente qui pesait sur leurs épaules était immense, et les Anglais n’ont pas su prendre l’avantage.Outre l’aspect mental, la bataille autour des rucks a déterminé l’identité du vainqueur.

Avec cette défaite, les Anglais sont éliminés de cette Coupe du Monde et prennent un coup très dur comme pays hôte de cette compétition. L’homme du match est incontestablement l’Australien Bernard Foley, âgé de 26 ans. Héros de son équipe, ses essais magnifiques resteront dans toutes les têtes.

Source

Un peu d’histoire!

L’architecture des maisons anglaises est vraiment différente des maisons françaises. Par exemple, les rangées de maisons mitoyennes construites à une certaine époque peuvent vous sembler monotones ou au contraire mignonnes mais elles sont le résultat d’événements historiques très importants.

No room in my back yard: an aerial view of rows of terrace houses in Bristol

Tout commença lorsque le travail agricole fit place à la mécanisation. La révolution industrielle (1760-1850) marque une époque qui se caractérise par le développement d’usines de toutes sortes, que ce soit des filatures de coton, des scieries, des papeteries, des poteries. Les paysans abandonnent leurs villages et leurs champs pour la ville et cherchent du travail dans ces usines. Des milliers de kilomètres de routes et de canaux sont construits et l’Angleterre devient l’un des premiers pays industrialisés et l’un des plus riches. Le charbon qu’on trouva de partout remplaça le bois qui était devenu difficile à transporter. L’exploitation de cette nouvelle source d’énergie enrichit l’Angleterre rapidement. Les mines étaient près de la mer ce qui facilitait son transport là où la demande était la plus grande, Londres. Il y avait cependant un problème, plus on creusait en profondeur, plus les mines étaient inondées et on devait trouver un moyen d’exploiter le charbon en profondeur. En 1708 Thomas Newcomen inventa une machine à vapeur qui permit d’évacuer l’eau mais elle n’était pas très efficace. En 1769 l’écossais James Watt améliora cette machine à vapeur ayant l’dée d’une chambre de condensation pour la vapeur, séparée par une valve.